Pour cette quatrieme chronique et une telle quatrieme expression a ne plus pas prononcer au travail, j’aimerais m’eloigner un tantinet des anglicismes.

Pour cette quatrieme chronique et une telle quatrieme expression a ne plus pas prononcer au travail, j’aimerais m’eloigner un tantinet des anglicismes.

Plus i nouveau qu’un cauchemar linguistique au bureau, le pas de souci est un mal Francais. Il nous a contamine. Et ceci, depuis deja deux annees! Des 2009, Le Figaro l’ecrivait dans les colonnes des pages saumon. Chomage, moral dans les chaussettes, i?tre capable de d’achat en baisse. Pas de souci serait le remede Plusieurs Francais face a la pi?te. Rien que ia! Les psychanalystes nous diraient que c’est une forme de denegation d’une realite, considere alors Bernard Cerquiglini, recteur de l’Agence universitaire d’une francophonie.

Read more